Ils me sont fidèles :

HVITT BRYLLUP






W H I T E  . W E D D I N G



--> Quelle activité passionnante que celle de jouer avec la lumière! Savoir la dompter afin de mettre en relief l'essentiel, isoler l'indispensable,  l'apprivoiser et lui faire comprendre qu'après tout, c'est bel et bien le photographe qui décide! Si la lumière s'allie au photographe, ils accompliront de grandes choses et seront capables, main dans la main, de tout raconter et de tout dépeindre, ce, peu importe les conditions! 



 



Like a bird aura survécu à l'hiver ainsi que sa titulaire, respirant mieux que jamais. Six mois d'absence, certes, que je sais d'avance comprise par mes plus proches lecteurs, couverte et justifiée par ce trop-plein de travail. Présente sans réellement l'être, un œil bienveillant bien que muet toujours braqué sur vos charmants espaces virtuels. Venons-en au fait : en six mois, de nombreuses choses m'auront grandie. J'aurais donc ... :


1/ ... testé ma nouvelle K-perle, ainsi que le nouveau pancake acheté en même temps.

Oui oui, c'est navrant, je sais. Alors que l'Afrique crève littéralement de faim, je ne trouve rien d'autre à faire que de lapider mes salaires et, après avoir bavé de nombreux mois durant sur le dernier boîtier pro Pentax en déambulant dans le rayon pseudo optique d'Auchan, craquer lamentablement en cliquant respectivement sur les boutons "ajouter au panier" et "confirmer l'achat".
Quant à ce pancake, qu'en dire? Quinze millimètres d'épaisseur pour un poids plume d'à peine cent grammes. Ultra polyvalent, précis et lumineux, à trimballer partout. Du bonheur, aussi intense que léger!
Une fois de plus, merci Pentax!  

 

2/ ... appris à dompter la météo. 

J'ai officiellement survécu aux trente centimètres de neige plutôt tenaces étant venu tapisser les douces vallées de notre bien-aimée campagne flamande ainsi qu'aux épaisses et denses nappes de brouillard givrant, n'ayant pas manqué de me rappeler à de douloureux souvenirs. Dans la foulée, tous ces bienfaits météorologiques m'auront également permis d'apprendre à conduire avec une majuscule. Je ne crains plus ni manœuvres, ni vitesse, sans trop en abuser, pour sûr!


3/ ... découvert et compris le véritable sens du mot "vacances"... 

... qui n'en avait en fait aucun lorsque j'arpentais les chemins scolaires.


4/ ... pris la main de mon Nikro pour que l'on s'emmène voir Le Hobbit, un voyage inattendu par Peter Jackson.

Mon Nikro et moi, bien qu’écœurés de longue date par le principe même de la salle obscure, avons malgré tout décidé de mettre le prix pour découvrir ce nouveau chef d’œuvre d'adaptation. Une fidélité renversante, des acteurs hors-pairs, une bande son bouleversante. Un bilan poignant, voilà tout!


5/ ... distinctement senti mon cœur se déchirer en apprenant que la tournée 5035 ne bercerait plus mon quotidien. 

La factrice estivale a en effet rangé débardeurs et pantacourts pour enfiler la combinaison de la factrice hivernale. Quelques pots de confiture vides, un bonnet, la rue de Madagascar, ma brasserie fétiche, le pays flamand, une biche, le Tonkin, monsieur Crevitz, Corinne, trois kilos d'oignons, un rétro démantelé, Jean-Claude Duss, des mitaines, Pupuce, quarante centimètres de neige, la chèvre, les fameux calendriers, l'Anosteké, Matthieu, mon petit cœur, de la chaleur, Isabelle, de l'amour. Une conclusion, surtout : les quelques mauvais côtés du métier ne contrebalancent pas les bons.
I'll be back!



*__*
*

'

9 commentaires:

666 a dit…

Je suis ravie de voir de la lumière par ici.
Ravie de lire ces petits morceaux choisis de toi. Qui te définissent, te représentent. En partie.
J'espère que tu vas bien, ainsi que Nina, Nikro. Que ta société donne des signes positifs.
Car du talent, tu en as à revendre.
Un style, un œil.

J'ai adoré Le Hobbit sur grand écran. Ça aurait été vraiment dommage que je ne me force pas à aller l'admirer sur grand écran. Car c'était brillant, époustouflant, sublime.

Je t'embrasse de tout mon cœur. Ce nouveau post ici, ces quelques mots d'encouragement chez moi m'ont mis du baume au cœur.

I miss you too.

Ulvinne a dit…

@ 666 : merci pour tes bons mots, toujours accueillis avec le sourire, ma sorcière.

Je t'espère en forme, prête à affronter le grand retour du printemps et du soleil, le cas échéant!

J'ai beaucoup de choses à te dire, des choses plus personnelles que je ne me permettrais pas de placarder sur la toile. Je te promets un mail très rapidement et, en attendant, dépose une dizaine de bisous sur tes joues.

Dis-moi comment tu vas!

galien a dit…

Pas de mal à se faire du bien : tu es loin de ces patrons qui se gorgent de siècles de SMIC chaque année en nous traitant de fainéants... Dieu que je les hais !
Au contraire, un petit plaisir que tu partages, non pas pour te vanter ou nous faire envie d'une façon malsaine, c'est plutôt tourner vers l'hédonisme, et ça c'est cool.
Mieux il y a de la beauté à faire ce partage.
Perso je prendrai bien un cours de lumière avec une poétesse comme toi !

Amandine a dit…

OMG comme bébé Nina a grandi ! Ça fait vraiment longtemps qu'on ne s'est pas vus !

Lala a dit…

<3

Lala a dit…

<3

NsL a dit…

Et bah ça en fait des choses en six mois ! De chouettes nouvelles en tout cas ! Ca fait plaisir à lire ^^
Tu me raconteras ce que ça veut dire vacances ? Je crois que j'ai oublié à force...
xD

Bikou a dit…

C'est super d'avoir de tes nouvelles ! (Vachement loquace... Mais ça veut pas dire que j'pense pas à toi !)

Ulvinne a dit…

@ Galien : je reste sans voix face à ton commentaire. Merci, Galien. Quand tu veux pour le cours de lumière! :$

@ Amandine : bientôt poulette, bientôt! :'D

@ Lala : <3

@ NsL : il faudrait que l'on se prévoie un après-midi spécial psychomotricité. On se met un fondzenmadeinJapan et on se raconte tout ce que ce mot magique nous évoque! :')

@ Bikou : c'est pareil, mon Bikou, je pense très fort à toi et je te donne de plus amples nouvelles très rapidement, c'est promis! ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...